Le guide de votre bien-être à domicile

Actualités

Jouer sur le ventre : une position qui aide à l’éveil de bébé

Faire dormir les bébés sur le dos reste le meilleur moyen de prévenir la mort subite du nourrisson. Mais le reste du temps, quand ils sont éveillés et sous la surveillance d’un adulte, il faut les familiariser avec la position ventrale. Explications.
Les campagnes de prévention contre la mort subite du nourrisson ont porté leurs fruits. En 15 ans, la recommandation de coucher les bébés sur le dos a permis de faire baisser le taux de décès de 75%. Revers de la médaille, elle a entraîné un excès de précautions et poussé beaucoup de parents à laisser en permanence leur enfant sur le dos. Ce n’est pas dangereux à proprement parler. Mais à partir de 4-5 mois, les tout-petits ont beaucoup à gagner à passer chaque jour quelques minutes sur le ventre.
En incitant les bébés à relever leur tête, cette posture contribue en effet à muscler leur cou. Elle ouvre aussi leurs possibilités de découvertes. Plutôt que de simplement fixer et chercher à attraper les figurines accrochées à leur portique d’éveil, les bébés sur le ventre essayent de saisir les jouets à portée de main. C’est une très bonne motivation pour ramper puis marcher à quatre pattes. Enfin, inciter les bébés à jouer sur le ventre est un bon moyen de prévenir l’apparition d’une plagiocéphalie ou, si elle est déjà présente, d’en éviter l’aggravation.
Votre enfant ne semble pas apprécier particulièrement cette position ? Faites-le régulièrement mais jamais plus de quelques instants. Il faut lui laisser le temps de s’y habituer. Profitez du moment du change pour le retourner doucement et lui faire quelques papouilles dans le dos. Nul doute qu’il finira par en redemander. Quand il est sur son tapis d’éveil, allongez-vous à ses côtés, encouragez-le et félicitez-le quand il parvient à rester quelques minutes ainsi et/ou à attraper un jouet.