Le guide de votre bien-être à domicile

Eveil de bébé

Actualités

Scolarisation précoce : des écoliers de 2 ans ?

Actuellement, le gouvernement travaille sur un projet de loi dédié aux rythmes scolaires et un récent rapport préconise le retour de la scolarisation des enfants de moins de 3 ans. Le point sur cette mesure qui crée des tensions auprès des parents et du corps enseignant.

Des normes françaises

Dans son « Guide pratique des parents, Mon enfant à la maternelle », le Ministère de l'éducation nationale précise que l’Ecole maternelle est un passage non obligatoire mais strictement recommandé dans la vie d’un enfant. Il s’agit du cycle d’éveil et d’apprentissage qui aide les enfants de 3 ans à mieux affronter l’école primaire. Selon le document, ce programme essentiellement basé sur le jeu et les activités d’éveil permet « d'aider chaque enfant à devenir autonome et à s'approprier les connaissances et compétences afin de réussir au cours préparatoire les apprentissages fondamentaux ».

Des conditions indispensables

La propreté figure parmi les diverses conditions de la scolarisation des enfants âgés de moins de 2 ans. Il s’agit d’une étape psychologique et physique redoutée par les parents. Pour les enseignants, la scolarisation précoce peut déclencher des troubles psychologiques chez les tout petits qui n’en sont qu’à la phase d’apprentissage du langage.

Une mesure avantageuse

Si auparavant, la scolarisation à 2 ans servait de base pour le primaire, elle est devenue une option intéressante pour les parents qui rencontrent des problèmes de garde d’enfant. Mais avant de se lancer dans cette optique, il serait intéressant de peser le pour et le contre : l’enfant pourra-t-il supporter la cadence imposée ? Saura-t-il s’adapter à la présence des enfants plus âgés ? Fera-t-il preuve de patience durant les temps d’attente entre les activités ?