Le guide de votre bien-être à domicile

Actualités

Phase gros dodo du nourrisson : les explications

Le nourrisson passe la majeure partie de son temps à dormir, notamment au cours de ses premiers mois. Toutefois, le sommeil n’a pas la même fonction suivant son âge. Tantôt, agité, tantôt, calme. C’est d’ailleurs ce qui préoccupe le plus les parents, en particulier les jeunes mamans.
A la naissance du bébé, les nouveaux parents doivent s’apprêter à un nouveau rythme de vie où les douces nuits seront désormais ponctuées de pleurs et de cris du tout petit. Ce dernier ne sait pas encore faire la différence entre le jour et la nuit. De ce fait, il pourrait passer la journée à dormir et rester éveiller le soir. Bien que ce phénomène puisse se différencier d’un enfant à un autre, la période d’éveil est cependant plus longue en fin de journée, principalement entre 17h et 22h.
Les deux phases de sommeil du bébé
Le sommeil du nouveau-né se divise en deux cycles bien distincts, à savoir, la phase agitée et la phase calme. Durant la phase agitée, il s’endort et dort profondément même s’il continue de bouger, au cours duquel il peut avoir des mimiques du visage, cligner des paupières, agiter les mains ou bien sourire. Ce premier cycle lui est primordial pour la mise en place au développement des circuits neuronaux, donc à la maturation du cerveau. En moyenne, cela peut durer de 15 à 25 minutes. Sinon, la phase calme est tout simplement la récupération de la fatigue physique.
L’importance du sommeil chez le nouveau-né
Le tout petit peut dormir jusqu’à 20 heures par jour à 3 mois. Cela lui est tout simplement indispensable pour son développement physique. Un sommeil qui se fractionne en périodes de 2 à 4 heures, soit, 2 heures pour un bébé allaité. Il se réveille uniquement pour satisfaire ses besoins primaires, celui de manger. A ce stade, son horloge biologique n’est pas encore régulée d’où l’instabilité des périodes de son éveil et de son sommeil. A partir de 2 à 3 mois, le sommeil de bébé continue à évoluer, et deviendra systématiquement en sommeil lent léger, puis, en sommeil lent profond. Il faudra juste avoir un peu de patience jusqu’à ce qu’il fasse ses nuits.
Il est important de s’informer sur ce sujet bien avant l’accouchement afin de faire face à la situation, d’autant que la famille va s’agrandir.